Origines et avancées de la démarche

L'idée

De multiples raisons ont permis à l’idée de création d’un Parc Naturel Régional de germer et de se développer. Deux éléments ont notamment joué un rôle déterminant.

D’abord, le déroulement d’une fête du paysage à Nonville (88) en 2006 au cours de laquelle émergea la première réflexion autour de l’outil PNR suite aux nombreuses formulations concernant la qualité territoriale. Les élus et scientifiques présents se sont interrogés sur les moyens de pérenniser ces richesses menacées.

Par la suite, un contrat de rivière autour de la Saône et de ses premiers affluents a permis de réunir des acteurs des trois départements voisins et de démontrer les intérêts d’un travail collectif sur des thématiques, contextes et enjeux communs.


L'association

De fil en aiguille, des acteurs se mobilisèrent autour de cette idée. Fin 2009, un groupe de personnes, comprenant des élus, des représentants d’associations et des particuliers prit le projet en main et créa l’association « Aux Sources du Parc », dans le but de favoriser l’émergence d’un PNR. Cinq commissions thématiques furent formées, afin d’aborder de la manière la plus complète possible la diversité des enjeux qui se dessinaient : « Patrimoine Naturel », « Patrimoine Culturel », « Développement Touristique », « Développement Economique » et « Communication – Information ».

Commença alors une longue étape de première sensibilisation au projet auprès des acteurs locaux et des instances départementales et régionales. Dans ce cadre, un travail important fut réalisé par les bénévoles de l’association et par une jeune Volontaire en Service Civique, afin de constituer en 2011 un « dossier argumenté ». Ce document illustré, recensant les richesses naturelles, paysagères, culturelles, historiques, architecturales, humaines, touristiques, etc. mais aussi les différentes faiblesses du territoire, conduisit les six collectivités départementales et régionales à soutenir l’association dans sa démarche.

Ainsi, début 2013, les Régions Champagne-Ardenne, Franche-Comté et Lorraine, ainsi que les départements de Haute-Marne, de Haute-Saône et des Vosges convinrent communément d’une Convention d’Objectifs, fixant les lignes directrices du travail à accomplir par l’association "Aux Sources du Parc" ainsi que le mode de répartition des charges générées. Cette phase s’est techniquement traduite pour l’association par l’embauche d’un chargé de mission et par le pilotage de l’étude d’opportunité, lancée début 2014.


L'étude

Cette étude d'opportunité consiste, dans un premier temps, à réaliser un état des lieux détaillé du territoire, accompagné d'une analyse des soutiens locaux aux projets.
Ceci afin d'identifier si notre territoire présente les caractéristiques nécessaires pour prétendre au préceux label, et inversement, si la création d'un PNR est appropriée aux attentes et besoins locaux.

Les nouveaux Conseils Régionaux, suite aux élections et aux fusions, s'appuyeront sur ses résultats et conclusions pour décider, courant 2017, de l'éventuelle poursuite de la procédure.
En cas de verdict favorable, une étude complémentaire (dite de faisabilité) serait lancée, afin de préciser, entre autres, le territoire et les grandes orientations de la future Charte.

Mais c'est surtout à l'issue de cette étude de faisabilité que les Régions décideront officiellement d'engager ou non les concertations locales pour commencer à élaborer la future Charte.